Accès transports viables invite les gouvernements à travailler ensemble pour trouver les solutions 

Québec, le 29 juin 2020 – Accès transports viables se dit consterné de l’annonce de la diminution de service envisagée en marge de la révision de coûts estimés pour la réalisation du Réseau structurant de transport en commun. Accès transports viables invite la Ville de Québec et les gouvernements du Québec et fédéral à s’asseoir pour trouver des solutions et garantir la réalisation du projet tel qu’il avait été présenté à la population du Québec.

« La population a été conviée à entrer dans la modernité grâce à un projet qui répondait au grand rattrapage que nous devions faire en matière de transport en commun et de mobilité durable. Nous parlons d’un tel projet depuis le début des années 1990! Les gouvernements doivent s’asseoir pour trouver des solutions pour que ce projet, sur mesure pour la région de Québec, soit réalisé tel que présenté à la population. », s’indigne Etienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables.

 « La force du RSTC, c’est qu’il permet de mettre le bon mode au bon endroit en prenant compte des besoins de mobilité de la population, du centre jusque dans les couronnes. Abandonner le volet Trambus, c’est comme si on lui coupait un bras. Ce projet est l’occasion d’améliorer de façon majeure la mobilité durable et de donner des options de transport autres que l’autosolo aux gens de Québec. Ce faisant, on va dynamiser notre économie, améliorer la qualité de vie, réduire la congestion, favoriser la santé des gens de la région. Ne ratons pas cette chance. », a indiqué Monsieur Grandmont.

Des solutions à envisager : privilégier un tunnel court
Selon Accès transports viables, la Ville de Québec devrait privilégier le tunnel court et plutôt réserver une éventuelle enveloppe résiduelle pour la réalisation des composantes qu’elle dit vouloir abandonner, comme les remontées mécaniques. « Nous sommes d’avis qu’un tunnel court est à privilégier, notamment parce qu’il rend visible le tramway dans un secteur achalandé. Les remontées mécaniques sont quant à elle une composante essentielle qui vient donner de la cohérence au Réseau, en plus de répondre aux besoins maintes fois exprimés des gens qui se déplacent de manière active », a conclu Monsieur Grandmont.



– 30 –

Source: Accès transports viables