Ouverture du réseau cyclable le 22 mai:
déception du côté des organisations de promotion de la marche et du vélo dans le contexte de la COVID-19

Québec, le 22 avril 2020 – Accès transports viables, Ça marche Doc!, le Conseil régional de l’environnement de Capitale-Nationale, la Mobilisation régionale et locale sur les saines habitudes de vie, le poids et la santé de la Capitale-Nationale, ainsi que la Table de concertation vélo des conseils de quartier, se disent déçus de l’annonce de la Ville de Québec d’ouvrir l’entièreté du réseau cyclable pour le 22 mai. Dans le contexte de la COVID-19, le vélo est un excellent moyen de transport.

Considérant que le transport des personnes est reconnu comme un service essentiel par le gouvernement du Québec, la coalition rappelle que les cyclistes sont en droit d’avoir accès à l’entièreté du réseau cyclable dès le 1er mai pour assurer la sécurité de leurs déplacements. 

La coalition se réjouit de l’ajout de certains aménagements temporaires qui permettront de sécuriser les déplacements. Elle demande cependant à la Ville de Québec d’étendre ce genre d’aménagements sur tout le territoire de la ville afin de lutter plus efficacement contre la COVID-19. De fait la grande majorité des trottoirs de la ville font moins de 2 m de large, ce qui rend impossible le croisement des piétons de manière sécuritaire.

Rappelons que les organisations avaient demandé à la Ville de Québec, dès la fin du mois de mars, le respect de la date d’ouverture du réseau cyclable le 1er mai et la création de rues partagées temporaires dans les quartiers résidentiels pour permettre aux cyclistes, piétons et joggeurs de se déplacer tout en respectant la distanciation physique demandée. 

Citations

Martial Van Neste, président de la Table de concertation vélo des conseils de quartier: 
« Le vélo est et demeure un excellent moyen de transport et d’exercice physique avec lequel il est possible de maintenir l’éloignement social recommandé. Dans de nombreuses villes du Québec, le réseau cyclable a été ouvert à la date prévue, et même parfois avant. Il est inconcevable que la Ville de Québec n’arrive pas à livrer ce service essentiel dans les délais. En ne nettoyant pas les pistes cyclables du petit gravier de déglaçage, les pistes sur rues sont dangereuses et la ville met ainsi ses citoyens en danger. »

Johanne Elsener, coordonnatrice du projet Ça marche Doc!: 
« Les bienfaits des transports actifs ne sont plus à démontrer. La marche et le vélo sont excellents pour la santé mentale et permettent de soigner plus de trente maladies chroniques dont certaines ont été identifiées comme des comorbidités pouvant aggraver la COVID-19. Dans le contexte actuel, ils sont les meilleurs médicaments qui soient. Avec l’arrivée du beau temps, on voit plusieurs endroits de la ville bondés de coureurs, marcheurs et cyclistes, ce qui rend difficile, voire impossible, le respect de la distanciation physique demandée. »

Étienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables: 
« Nous invitons la Ville de Québec à faire preuve de leadership et à s’inspirer des meilleurs. Pour nous, l’exemple de la Ville d’Oakland est très intéressant: l’administration a mis en place un réseau de Slow streets de 120 km, soit 10% de leur réseau routier. Sur ces rues, la circulation de transit est interdite et la vitesse est réduite, le tout au bénéfice des résidents qui peuvent se déplacer à pied ou à vélo en toute sécurité et des enfants qui peuvent jouer dans la rue. »

– 30 –

À propos

La mission principale d’Accès transports viables est de promouvoir les modes de déplacement viables et de défendre les droits des utilisateurs et utilisatrices des transports collectifs (transport en commun, covoiturage, autopartage) et actifs (marche, vélo) dans la région de Québec.

La mission de Ça marche Doc! est d’inciter au verdissement urbain et à la mobilité durable pour protéger la santé physique et mentale de la population, lutter contre les changements climatiques et ainsi diminuer les coûts en santé.

Le Conseil régional de l’environnement de la Capitale-Nationale promeut l’insertion des valeurs environnementales dans le développement régional en préconisant l’application de la gestion intégrée des ressources et du développement durable, lequel se traduit par le maintien de l’intégrité de l’environnement, le soutien à l’équité sociale et la recherche d’une efficience économique.

La Mobilisation régionale et locale sur les saines habitudes de vie, le poids et la santé de la Capitale-Nationale regroupe des partenaires intersectoriels travaillant ensemble à la création d’environnements favorables à l’adoption de saines habitudes de vie dans la Capitale-Nationale. 

La Table de concertation vélo des conseils de quartier est un comité réunissant des représentants désignés par les conseils de quartier pour veiller au développement du réseau cyclable de la Ville de Québec.

Source:
Accès transports viables