Tel qu’énoncé dans notre vision de la mobilité durable, nous sommes d’avis que la marche et le vélo sont des modes de déplacement qui méritent d’être valorisés dans notre société. Les piétons et les cyclistes sont les usagers de la route les plus vulnérables, raison pour laquelle la sécurité de leurs déplacements devrait être une priorité dans l’aménagement urbain, dans les cadres réglementaires qui le sous-tendent ainsi que dans notre mentalité collective.

Nous jugeons que beaucoup d’améliorations sont à apporter à nos milieux bâtis pour leur conférer une échelle humaine plus conviviale, de même que pour limiter le risque et la dangerosité des collisions entre usagers de la route. De plus, nous sommes convaincus qu’une hausse des parts modales de la marche et du vélo contribuerait, entre autres choses, à la qualité des milieux de vie ainsi qu’au dynamisme des secteurs commerciaux.

Ce sont là les principes sur lesquels s’appuient nos démarches et nos recommandations.