Ambassadeurs

­Mois du vélo 2015

 

Les portraits détaillés des ambassadeurs seront dévoilés tour à tour, chaque jour du mois de mai.

Ils ont tous répondu aux questions suivantes :

  • D’où vous vient votre passion pour le vélo? Racontez votre histoire
  • Formulez un rêve pour le développement du cyclisme dans la région
  • Votre souhait à court terme (ce qui devrait être changé/amélioré rapidement)
  • Vos suggestions d’endroits où aller à vélo à Québec ou à Lévis
  • Personne/cycliste qui vous inspire
  • Une initiative coup de coeur à Québec ou Lévis (infrastructure, initiative en entreprise, etc.)
  • Âge
  • Emploi actuel ou occupation
  • Association avec un club ou un réseau cycliste en particulier

À noter que les photos des ambassadeurs sont disponibles pour les journalistes à l’avance et sur demande.

Pour des entrevues ou des questions au sujet des ambassadeurs, contacter Marline Côté, coordonnatrice du Mois du vélo de Québec et de Lévis, au 581-996-6400 ou à m.cote@transportsviables.org.

 

Résumé des portraits des ambassadeurs

À l’attention des journalistes (ordre alphabétique)

Éric Amyot

  • Avocat, associé chez BCF Avocats d’affaires;
  • Président du Regroupement d’affaires à vélo;
  • Le Regroupement organise des randonnées cyclosportives pour tisser ou raffermir des liens d’affaires
  • 5 sorties de ± 90 kms (± 60 km pour le parcours court) vous invitant à joindre différents rythmes de pelotons;
  • En périphérie de la grande région de Québec;
  • Les après-midis des deuxièmes mercredis des mois de mai à septembre;
  • Des soupers suivent les sorties pour favoriser les liens d’affaires (formule 5 à 7 élaborée).

Piero Vélo (Pierre Bernier), 57 ans

  • Historien et artiste du vélo;
  • Participant à International Cycling History Conference et membre de CADAS (Cercle anniversaire des amis sportifs);
  • A monté lui-même son premier vélo à l’âge de 10 ans;
  • Lors de sa première sortie, il a fait le tour de la haute-ville de Québec sans voir les heures passées. Au retour à la maison, une voiture de police l’attendait car on l’avait rapporté disparu!;
  • Sa passion l’a amené à découvrir la polyvalence vélocipédique en acquérant rapidement un monocycle, un tandem, une girafe (monocycle en hauteur) et un grand bi;
  • Possède plusieurs dizaines de vélos avec lesquels il développe des spectacles comme « Homo Velox » et « Piero Velo ». S’ajoute à cette collection des affiches, des timbres, des livres, des chansons et des médailles cyclistes qui lui ont permis de réaliser le « Museovelo »;
  • A fait de la compétition sur route et en bicyclette artistique, a joué au basket-ball en monocycle et au cycle-balle, et a même roulé sur un fil!;
  • Rêve d’un lien maritime entre les deux pistes cyclables des deux rives de Québec, du quai de la marina de Saint-Romuald jusqu’au quai Des Cageux et d’un autre traversier pour relier Québec-Sainte-Pétronille-Beaumont. Ces liens naturels en activité portuaire, comme bien d’autres capitales dans le monde, sont malheureusement sous-estimés et méritent d’être mis en valeur.

Simone Boilard, 14 ans

  • Membre du Club cycliste Québec Hype;
  • Jeune de la Relève en cyclisme sur route;
  • Première cycliste sur route de la Capitale-Nationale à mettre la main sur une médaille dans le cadre des épreuves de la Finale des Jeux du Québec.

Christian Bourque, 52 ans, Sainte-Foy Sillery

  • Cycliste récréatif, sur route, de montagne et d’hiver;
  • Roule 5 jours sur 7 et agit comme guide au Mont Sainte-Anne, notamment pour un club de vélo de Kitchener en Ontario, qui vient chaque année pour participer à la Coupe du monde de cross-country;
  • Est passionné et animé par le contact humain que le vélo peut procurer;
  • Organise fréquemment des sorties de vélo et des activités de groupe. 

Lynda Chabot (porte-parole du Mois du vélo), 54 ans, Saint-Roch

  • Archiviste et chef du service des ressources matérielles et documentaires à la Société d’habitation du Québec;
  • Membre de Cyclorizon depuis plus de 20 ans, de Vélo Québec, du CA de vélo Québec Association, ambassadrice Lolë;
  • Cycliste utilitaire (faire ses courses, parcours pour le bureau à l’occasion), cyclosportive et amateure de cyclotourisme;
  • Le vélo a toujours fait partie de sa vie même étant jeune. À 15 ans, elle achetait son premier vélo grâce à l’argent amassé à garder des enfants et à cueillir des framboises chez sa mère au Lac Saint-Jean;
  • Dès son arrivée à Québec, s’inscrit dans un club de vélo pour découvrir la région;
  • En 1990, a eu l’occasion de découvrir la France en cyclotourisme et ne cesse d’explorer d’autres pays à vélo depuis;
  • La pratique du vélo est un moyen pour elle de se garder en bonne santé et à s’impliquer comme citoyenne à l’avancement de ce beau sport;
  • Soutient la Coalition un mètre cinquante pour le respect de la distance minimale requise entre un cycliste et un véhicule sur la voie routière.

Sébastien Champagne-Poirier, 38 ans, Desjardins

  • Cycliste utilitaire et cycliste sur route;
  • Habite à Lévis et travaille à la SAAQ à Québec;
  • Grâce au vélo utilitaire, il a pris sa santé en main et perdu 50 livres, passant de 250lbs à 200lbs;
  • Se rend maintenant au travail en vélo tout l’été, parcourant ainsi près de 5 000 km par année;
  • Participe au Cyclo-Défi contre le cancer depuis 4 ans.

Ganga Ram Chhetri-Dahal, 21 ans, Les Rivières

  • Cycliste récréatif;
  • Né dans un camp de réfugié à la frontière entre le Népal et le Bhoutan, il a passé les 16 premières années de sa vie dans un monde ou posséder un véhicule motorisé était un concept complètement irréaliste. Son père était réparateur de vélo et Ganga est vite devenu son bras droit, ce qui a occupé ses nombreux temps libres;
  • Immigrant réfugié, le vélo lui a permis de découvrir sa terre d’accueil, les régions du Québec, mètre par mètre;
  • Arrivé au Québec en tant que réfugié politique, il a vécu quelques expériences de cyclotourisme et il fait un stage pour développer ses compétences en tant que réparateur de vélo;
  • Le vélo est pour lui une porte de sortie vers le voyage et la liberté;
  • Il souhaite pouvoir vivre du vélo et en faire profiter sa communauté afin de les inciter à être plus actifs;
  • Participe aux activités de Motivaction Jeunesse.

Marie-Ève Croteau, 35 ans, Charlesbourg

  • Vice-championne du monde en paracyclisme sur route;
  • A une histoire de vie très touchante, avec des épisodes difficiles mais parsemés de courage et de persévérance (ex : heurtée par une voiture à 14 ans et atteinte d’un virus qui s’est attaqué à sa moëlle épinière quelques années plus tard, etc.);
  • Le vélo est tout pour elle : un moyen de se déplacer, de se dépasser et de prouver qu’il n’y a pas de limite dans la vie!;
  • Parfait exemple du « quand on veut on peut », elle souhaite inspirer les gens à garder espoir et de l’optimisme peu importe les malchances qu’ils peuvent rencontrer.

Jean-Marie De Koninck, 67 ans

  • Président-fondateur d’Opération Nez rouge;
  • Professeur de mathématiques à l’université Laval;
  • Adepte de vélo et de triathlon;
  • A été Président de la Table de la sécurité routière de 2005 à avril 2015.

Caroline Gagné, 27 ans, La Cité-Limoilou

  • Cycliste sur route, cycliste utilitaire et cyclotouriste;
  • Pratique le vélo depuis son plus jeune âge;
  • Orthopédagogue;
  • Membre de la COOP Roue-Libre;
  • Animée par son désir de partager sa passion et de sensibiliser les futurs citoyens de notre société à l’importance des saines habitudes de vie!

Raphaël Gagné, 27 ans

  • Athlète sur la Coupe du monde de vélo de montagne;
  • Participant des Championnats Panaméricains 2014;
  • Aspirant des Jeux olympiques de Rio 2016;
  • Porte-parole du Centre d’entraînement Raphaël Gagné.

Samuel Gagnon, 22 ans, La Cité-Limoilou

  • Cycliste utilitaire 12 mois par année;
  • A parcouru Québec en monocycle sur une seule roue, été comme hiver, dans les rues et même en montagne;
  • Membre fondateur de la Coop Roue-Libre Garneau;
  • Sera assermenté comme avocat dans quelques mois et travaille déjà dans l’un des plus grands cabinets d’avocats à Québec;
  • A été instructeur en chef du programme de vélo de montage dans un camp d’été et participe maintenant à des triathlons ainsi qu’au Pentathlon des neiges;
  • Passionné de vélo, il essaie chaque jour de transmettre cette passion aux autres, qu’il s’agisse de donner quelques conseils (comment choisir un vélo, comment l’entretenir et le réparer, comment s’habiller, quelles routes emprunter) ou d’expliquer les avantages du cyclisme et de rétablir les faits en ce qui a trait à la simplicité et à la sécurité des déplacements à bicyclette;
  • Rêve de voir les infrastructures et les consciences apprivoiser le cyclisme comme faisant partie intégrante de notre ville.

Sophie Gamache, 39 ans, La Cité-Limoilou

  • Cycliste sur route et cycliste utilitaire;
  • Habite à Québec et travaille à Lévis au Collège de Lévis;
  • Le vélo est une histoire de famille pour elle;
  • Elle se déplace d’ailleurs en vélo tandem avec sa fille de 12 ans pour aller travailler!

Claudine Garneau, 45 ans, La Cité-Limoilou

  • Cycliste récréative et cycliste utilitaire;
  • Se déplace tous les jours de Québec à Lévis à vélo avec son fils pour aller travailler, par le traversier;
  • Le vélo est pour elle une manière de passer du temps de qualité avec son fils et de lui transmettre sa passion pour ce sport thérapeutique et écologique.

Élise Huot, 55 ans, Ancienne-Lorette

  • Cycliste sur route, cycliste de montagne, cycliste utilitaire et cycliste d’hiver;
  • Se déplace 16 km matins et soirs pour aller travailler d’avril à novembre (Ancienne-Lorette à Beauport);
  • Véritable mordue, elle roule 12 500 km par année!;
  • Mère de deux adolescents de 19 et 17 ans;
  • Impliquée dans différents clubs cyclistes de la région.

Martial Labarthe, 30 ans, La Cité-Limoilou

  • Coursier à vélo pour VéliExpress;
  • Il livre chaque jour tout ce qui rentre dans une sacoche et un vélo-cargo (lunch, fleurs, lettres, etc.);
  • Le vélo est pour lui un moyen éco-responsable pour livrer avec dynamisme, bonne humeur et avec le sourire ce qu’on lui confie!

Stéphane Lahoud, 44 ans, secteur Saint-Sauveur

  • Cycliste utilitaire 12 mois par année;
  • Travaille comme conseiller à la SAQ;
  • Le sentiment d’appartenance à son quartier et à sa ville passe pour lui par le vélo, qui lui permet de découvrir de petites rues, des aménagements, des parcours atypiques;
  • Véritable extension naturelle de son corps, le vélo est pour lui une façon de mordre dans la vie, d’habiter son corps et de « travailler son élan »;
  • Il espère inspirer d’autres travailleurs du centre-ville de Québec à prendre davantage leur vélo, été comme hiver, pour se rendre au travail.

Pascal Laliberté, 39 ans, secteur Limoilou

  • Cycliste récréatif, utilitaire et sur route;
  • Habite à Limoilou et travaille à Lévis;
  • Le vélo est selon lui une excellente façon de sauver du temps et de l’argent, et ce autant pour lui que pour l’organisation pour laquelle il travaille, soit le Mouvement Desjardins, chez qui il œuvre à titre de Conseiller pour le Programme de transport alternatif;
  • Fondateur de Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements de Québec.

Gilles Lehouillier

  • Maire de la Ville de Lévis;
  • Son engagement pour le vélo s’est développé au fil des ans, tant sur le plan personnel que dans son implication politique;
  • En tant que conseiller municipal à la Ville de Lévis, il s’est impliqué dans le développement du Parcours des Anses en bordure du fleuve, un parc linéaire qui fait maintenant la renommée de Lévis et qui permet aux citoyennes et citoyens de se réapproprier le fleuve Saint-Laurent;
  • Il a aussi eu la chance de traverser le Canada à vélo en compagnie d’un groupe d’amis en 2013;
  • Il souhaite créer un événement annuel rassembleur à Lévis autour du vélo, qui permettra aux gens de Lévis et d’ailleurs de mieux découvrir ses nombreux circuits et ses installations de loisir. 

Michel O’Neill, 63 ans, secteur Montcalm

  • Cycliste récréatif et cycliste utilitaire;
  • Retraité, il a œuvré en santé publique dans le domaine de la promotion de la santé, notamment comme auteur, formateur, consultant et professeur émérite de l’Université Laval;
  • Le vélo a été son moyen prioritaire de transport et d’exercice pendant plus de 40 ans, que ce soit de mi-mars à mi-novembre à Québec ou à l’année longue dans d’autres pays où il a eu l’occasion d’habiter (États-Unis, Danemark, France, Ouest Canadien);
  • Cyclotouriste passionné, il a roulé sur une très grande partie de la Route verte.

Josée Pelletier, 51 ans, Boischatel

  • Cycliste sur route et cyclotouriste;
  • A traversé le Canada en vélo tandem avec une amie atteinte d’une maladie dégénérative de la vue;
  • Cette traversée du Canada s’est réalisée dans le cadre de la création du projet « Deux filles, deux roues, pour l’autisme » qui leur a permis d’amasser 10 744,91 $ pour la Fondation de l’Autisme;
  • 5473 kilomètres de découvertes, de paysages grandioses, de dépassement de soi, d’émerveillement, d’effort, d’imprévus, d’heureuses rencontres, de pur plaisir, en symbiose avec les beautés et les caprices de la nature, où seul le moment présent existe;
  • Un rêve caressé pendant 15 ans qui lui a permis de dire haut et fort que l’autisme chez son fils l’a projetée vers l’avant, vers l’imprévisible et que cette aventure sur deux roues lui a permis de grandir;
  • Il lui semble maintenant que les embûches de la vie soient des tremplins au dépassement de soi et à la réalisation de projets inespérés et inattendus;
  • Elle espère maintenant vivre l’expérience du cyclotourisme avec son fils autiste en vélo tandem également.

Marie-Hélène Prémont, 37 ans, Château-Richer

  • Membre de l’équipe Rocky Mountain Bicycles;
  • Championne canadienne à 6 reprises, elle est médaillée d’argent aux Olympiques de 2004, médaillée d’or aux Jeux du Commonwealth et couronnée championne 2008 du circuit de la Coupe du monde UCI;
  • Soutient Enfants Soleil et la Fondation québécoise du cancer;
  • A entrepris une tournée des écoles du Québec pour sensibiliser les jeunes à l’importance des saines habitudes de vie et de l’activité physique.

Sébastien Rousseau, 35 ans, Lévis

  • Policier;
  • Membre de l’équipe cycliste Norco-PremierTech p/b ChewPOD ayant pour but de promouvoir la saine pratique du cyclisme, afin de favoriser la cohabitation entre automobilistes et cyclistes;
  • Caresse une passion intense pour le vélo depuis son tout jeune âge, particulièrement le dépassement de soi et le besoin d’effort;
  • A commencé avec le vélo de montagne avec une équipe de Rivière-du-Loup en 1997 pour se tourner par la suite vers le vélo de route;
  • Rêve de se faire « aimer » par les automobilistes et a ainsi mis en œuvre des initiatives pour améliorer la perception et l’image qu’ont les automobilistes des cyclistes.

François Soucy, 45 ans, Mont Sainte-Anne

  • Cycliste de montagne (descente);
  • Originaire du Bas-Saint-Laurent, il utilisait ce moyen de transport pour se déplacer d’un village à un autre étant enfant et adolescent;
  • A fait plusieurs expéditions de cyclotourisme, a été courrier à vélo, a joué au vélo-polo, pour finalement bifurquer vers le vélo de descente, un sport qui était alors naissant au niveau compétitif!;
  • Champion du monde des maîtres en 2000;
  • Père et beau-père de cinq enfants, il est fier de figurer parmi les rares têtes grises à pratiquer le vélo de descente au Mont Sainte-Anne ou ailleurs!

Alexandre St-Laurent, 35 ans, La Cité-Limoilou

  • Cycliste utilitaire militant et engagé;
  • Roule 12 mois par année;
  • Pratique le vélo depuis l’enfance;
  • Véritable passionné de vélo qui utilise ce moyen de transport en toute occasion;
  • Employé chez Mountain Equipment Co-op.

Eddy Szczerbinski, 42 ans, Desjardins

  • Cycliste utilitaire, sur route, de montagne et d’hiver;
  • Habite à Lévis et travaille à Saint-Augustin chez Louis Garneau;
  • A fait de nombreux voyages (Côte Est, Canada, Québec, …);
  • Le vélo est pour lui un moyen de transport, une façon de s’entraîner, mais aussi une magnifique façon de s’évader;
  • Il fait partie de ceux pour qui une lumière s’allume dans ses yeux lorsqu’il parle de vélo et de cyclisme. 

Annick Tremblay-Forest, 26 ans, La Cité-Limoilou

  • Cycliste utilitaire, cycliste amateure de vélo de montagne et de vélo de route;
  • A découvert le vélo utilitaire à l’université, par obligation, après avoir perdu l’accès à une voiture, ce qui fut une véritable révélation!;
  • La piqure pour le vélo s’est poursuivie avec la découverte du vélo de montagne et du vélo de route;
  • Rêve de munir plusieurs cours d’école et parcs de parcours de « pump tracks » pour développer la passion du vélo chez les jeunes.

Alexandre Turgeon, 47 ans, secteur Montcalm

  • Cycliste de montagne, de route et utilitaire, militant et engagé!;
  • Président exécutif, Centre culture et environnement Frédéric Back et directeur général du Conseil régional de l’environnement;
  • Aime le vélo depuis l’enfance. Apprécie particulièrement son côté efficace et pratique pour les déplacements utilitaires;
  • Admire le courage des cyclistes d’hiver;
  • Rêve de systématiser le contresens cyclable dans les rues résidentielles à sens unique. 

Julie Villeneuve, 35 ans, Charlesbourg

  • Cycliste sur route;
  • Technicienne en administration au CHU de Québec-Université Laval;
  • Membre et administratrice des Sentinelles de la Route, un organisme qui assure la sécurité lors d’évènements, tels que le Tour du silence, le Cyclo-défi contre cancer Enbridge, le Cyclo-Défi de Québec, la CINQ de Beauport, la Marche de la Mémoire, etc.;
  • Les Sentinelles de la Route viennent ainsi en aide à la bonne réalisation de randonnées cyclistes et autres évènements aux bénéfices d’œuvres de bienfaisance ou de sport amateur, et ce depuis 1998;
  • Annuellement, près d’une vingtaine d’organisations, regroupant plus de 10 000 participants, bénéficient de l’étroite collaboration des Sentinelles de la Route;
  • Le bénévolat à vélo est pour Julie une occasion de faire la rencontre de cyclistes de tous niveaux et de promouvoir la sécurité à vélo, un véritable privilège de son point de vue!

David Veilleux, 27 ans

  • Premier Québécois à avoir complété le Tour de France (2013)!;
  • Étudiant en Génie mécanique à l’Université Laval;
  • Ambassadeur du Grand Défi Pierre Lavoie;
  • Roule à deux roues depuis l’âge de 4 ans;
  • Initié à la compétition par le vélo de montagne au Mont Sainte-Anne à l’âge de 11 ans;
  • Depuis toujours, il est habité par cette sensation de liberté que lui a apportée sa première bicyclette et ce désir de dépassement que lui a procuré, au fil des âges, la vitesse croissante;
  • Rêve de voir plus de compétitions amateurs organisées dans les villes et les villages. Pour les jeunes, la compétition cycliste est une école de la vie grâce à l’apprentissage de la persévérance, de l’effort et du travail d’équipe. Pour les moins jeunes, c’est un bon moyen de repousser ses limites tout en ayant du plaisir.