Politiques publiques

À surveiller en 2012

En cette nouvelle année, des changements majeurs pourraient contribuer à transformer le visage du transport collectif dans la région de Québec. D’une part, après dix années au poste de directeur général du RTC, Normand Carrier prendra prochainement sa retraite. La contribution énergique de M. Carrier à la relance du transport en commun dans la région mérite d’être soulignée. ( + )

Plus d’argent pour le transport en commun à Lévis

Pendant que l'on apprenait que la Ville de Québec gèle sa contribution au RTC en 2012, une bonne nouvelle nous parvient de l'autre côté du fleuve. La Ville de Lévis augmente sa contribution à la STLévis de 2,5M$. Il faudra attendre de voir le détail du budget de la STLévis et voir si les usagers devront assumer des hausses de tarifs l'an prochain avant de se prononcer davantage, mais il semble dores et déjà que la Ville de Lévis maintient le cap sur l'amélioration de son transport collectif. À suivre!( + )

Hausse des tarifs du RTC: Les usagers ne doivent pas être les seuls à faire leur part

COMMUNIQUÉ Québec, le 21 décembre 2011 - Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) annonçait aujourd’hui son intention d’augmenter ses tarifs de 2,8% pour l’année 2012-2013. Cette hausse considérable est dévoilée alors que la Ville de Québec vient d’annoncer, en adoptant son budget le 19 décembre, que sa contribution annuelle au RTC serait « gelée » en 2012. ( + )

La Communauté métropolitaine de Québec confirme le virage vers la mobilité durable

L’adoption du Plan métropolitain d’aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Québec confirme le virage entrepris dans la région pour y rendre la mobilité plus durable. Cette première planification (donc pas encore parfaite), qui couvre les MRC et agglomérations de la CMQ, reprend les cibles identifiées dans le Plan de mobilité durable de la Ville de Québec (doubler la part modale du transport collectif par exemple) et les applique aussi aux territoires environnants de l’agglomération, que ce soit à Lévis, dans la Jacques-Cartier ou la Côte-de-Beaupré). ( + )

Pour améliorer le bilan routier, il faut réduire la vitesse

On entend souvent de la bouche d’intervenants du domaine des transports qu’il est inutile de réduire la limite de vitesse puisque le changement de signalisation a peu d’impact sur la vitesse des automobilistes. Cet article du Soleil fait état d’une étude qui documente ce problème. Le texte souligne aussi à juste titre que la conception des rues envoie aux automobilistes le message de rouler au dessus des limites imposées. ( + )

Un plan de mobilité durable à réaliser

Communiqué Québec, le 9 novembre 2011 - Le dépôt du Plan de mobilité durable (PMD) par la Ville de Québec marque un moment important pour la région. « Nous ne pouvons que saluer les objectifs et la vision ambitieuse développés dans ce plan. Il est maintenant temps pour le maire Labeaume de passer à l’action et de rallier la population de Québec à ce projet d’avenir », note Catherine Boisclair, présidente d’Accès transports viables. ( + )

Plan de mobilité durable : en attendant le lancement officiel

Une série d’articles est parue sur le Plan de mobilité durable de la Ville de Québec (PMD), les journalistes du Soleil ayant obtenu une copie du rapport final. Il nous est difficile pour le moment de commenter, puisque nous n’avons pas encore pu consulter le document, comme le reste de la population d’ailleurs. ( + )

Innoparc: de la cohérence svp!

La lecture de l’article du Soleil  « L'Innoparc de Lévis lèvera enfin de terre » fait sursauter. Le député de Lévis, Gilles Lehoullier, signale que ce futur parc industriel se trouve dans un secteur déjà congestionné et « qu’il va falloir ajuster rapidement nos infrastructures routières, étant donné qu’il se crée beaucoup d’emplois ici. ( + )

Énergie: des défis en perspective

Quelques articles intéressants sur l'énergie et surtout le pétrole sont parus cette semaine. On apprend dans celui-ci (en anglais) que la raréfaction du pétrole et de l'eau est une cause probable de conflits à moyen terme. Dans le devoir, c’est la place grandissante des sables bitumineux dans le bilan énergétique canadien, une source de pétrole qui comporte pourtant de nombreux inconvénients, qui est abordé. On parle également du potentiel pétrolier probable d’Anticosti dans cet article. Rappelons que les droits d’exploitation, sur ce territoire encore sauvage, ont été cédés par Hydro-Québec à la société Pétrolia. Il est encore trop tôt pour savoir si cette exploitation sera un jour rentable et en connaître les impacts. ( + )

Par téléphone:

418 648-1242

Par courriel:

acces@transportsviables.org

Sur les réseaux sociaux:

En personne ou par la poste:

Accès transports viables
870, avenue de Salaberry, bur. 307
Québec (Québec)
G1R 2T9
X
X