Économie

Budget 2013 – Investissements en transports collectifs : le gouvernement n’a pas compris l’urgence

Communiqué de presse Pour diffusion immédiate Québec, le 20 novembre 2012 – C’est avec déception que TRANSIT, l’Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec dont Accès transports viables fait partie, accueille le premier budget déposé aujourd’hui par le nouveau gouvernement. Ce budget ne règle en rien le sous-financement des transports collectifs, ne permettant pas de désengorger les réseaux qui sont saturés et de pallier la crise de la congestion dans les grandes villes, particulièrement dans la région de Montréal. Si TRANSIT reconnait l’important chantier de réévaluation des projets d’infrastructures qui permettra à terme d’augmenter la part des investissements en transports collectifs, l’Alliance déplore la décision du gouvernement de mettre sur la glace tous ses engagements sur la bonification des investissements en transports collectifs. ( + )

Bar ouvert pour le réseau routier?

Un document publié par TRANSIT, l'alliance pour le financement des transports collectifs au Québec, lance le débat sur la répartition des investissements dans les réseaux de transport et formule des recommandations aux partis politiques. Voici un extrait: ( + )

Hausse de l’achalandage du RTC : les investissements en transport collectif rapportent

Communiqué Accès transports viables se réjouit de la hausse de l’achalandage du Réseau de transport de la Capitale. Ce bilan positif démontre que les investissements de la Ville et du gouvernement en transport collectif ont des retombées bénéfiques.   Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) annonçait hier une hausse de 7,5% du nombre de passages pour janvier et février 2012, comparativement aux mêmes mois en 2011. « Nous tenons à souligner les efforts du RTC afin d’améliorer ses services et d’offrir de nouveaux parcours très en demande par les usagers, tel que le Métrobus 803 », souligne la présidente d’Accès transports viables, Catherine Boisclair. La hausse d’achalandage démontre que les résidents de Québec embarquent dans le transport collectif quand celui-ci est stable, fréquent, confortable et efficace. Il est maintenant grand temps de passer à la vitesse supérieure dans la mise en service des autres Métrobus et d’un réseau de tramway, pour consolider le réseau structurant du RTC. Le Plan stratégique 2005-2014 du RTC prévoyait compter sur le tramway pour atteindre 52M de passages en 2014. « Au rythme où croît le nombre de passages, on ne peut pas se permettre d’attendre à 2027 pour la mise en service d’un réseau de tramway », constate Catherine Boisclair. Accès transports viables est d’ailleurs heureux de contribuer à la promotion du transport collectif. Cette hausse nous encourage à continuer nos activités à travers la campagne J’embarque, dont font partie la Semaine des transports collectifs et actifs (STCA), la Journée sans voiture et le programme MON PLAN. Pour plus d’informations : www.jembarque.org. À propos d’Accès transports viables : Accès transports viables, le Regroupement des utilisateurs et utilisatrices des transports collectifs et actifs du Québec métropolitain, est un organisme à but non lucratif ayant pour mission de promouvoir les modes de déplacement viables et de défendre les droits des utilisateurs et utilisatrices des transports collectifs – transport en commun, covoiturage, auto-partage – et actifs – marche, vélo – dans la région de Québec. ( + )

Élargissement de l’autoroute 20 : Investir plutôt dans le transport collectif pour contrer la congestion

Plutôt que d’augmenter la capacité autoroutière à Lévis, le gouvernement du Québec devrait optimiser l’utilisation de l’infrastructure existante en encourageant les transports collectifs. En investissant autrement les dizaines de millions de dollars que couterait le projet d’élargissement, le gouvernement saisirait une opportunité en or de rendre compétitif le service d’autobus à Lévis. ( + )

Les tarifs du RTC seront haussés demain

C’est demain, 1er mars, que la hausse des tarifs du RTC annoncée en début d’année entrera en vigueur. Les usagers devront désormais débourser 76,25$ pour se procurer l’abonnement général mensuel et 2,60$ pour le billet, celui-ci n’étant toujours disponible qu’en multiple de quatre. ( + )

Cesser d’élargir les autoroutes et investir dans le transport collectif

Le coût des travaux sur les autoroutes Robert-Bourassa et Henri-IV ainsi qu’à la tête des ponts s’élèvera au minimum à 1,5 milliard de dollars, apprend-t-on dans l'encadré "Grands projets routiers" qui accompagne cet article du Journal de Québec. « Ces travaux viendront métamorphoser la ville en améliorant la circulation de façon spectaculaire », y annonce le maire Labeaume. ( + )

Un «vélo-boulevard»… pas si cher !

Cet article du Soleil nous apprenait que la Ville compte investir 4,6 millions de dollars dans le « chantier cyclable » sur Père-Marquette. Il importe toutefois d’y apporter une rectification : loin d’être un investissement majoritairement pour le vélo, ces fonds serviront d’abord à la réfection des infrastructures municipales (aqueduc, égouts et chaussées) sur la rue Père-Marquette. ( + )

Une décision qui coûte cher

Les banlieues nord de Québec (Lac-Beauport, Stoneham, Shannon et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier) assistent à un développement résidentiel et une augmentation considérable du taux de natalité, selon des statistiques recueillies par le Journal de Québec. Le faible coût des terrains est un des facteurs majeurs qui attire les jeunes familles sur les couronnes périphériques de la ville. Une telle décision, qui peut sembler a priori économique, implique cependant un coût sous-jacent : celui des transports. ( + )

Plus d’argent pour le transport en commun à Lévis

Pendant que l'on apprenait que la Ville de Québec gèle sa contribution au RTC en 2012, une bonne nouvelle nous parvient de l'autre côté du fleuve. La Ville de Lévis augmente sa contribution à la STLévis de 2,5M$. Il faudra attendre de voir le détail du budget de la STLévis et voir si les usagers devront assumer des hausses de tarifs l'an prochain avant de se prononcer davantage, mais il semble dores et déjà que la Ville de Lévis maintient le cap sur l'amélioration de son transport collectif. À suivre!( + )

Hausse des tarifs du RTC: Les usagers ne doivent pas être les seuls à faire leur part

COMMUNIQUÉ Québec, le 21 décembre 2011 - Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) annonçait aujourd’hui son intention d’augmenter ses tarifs de 2,8% pour l’année 2012-2013. Cette hausse considérable est dévoilée alors que la Ville de Québec vient d’annoncer, en adoptant son budget le 19 décembre, que sa contribution annuelle au RTC serait « gelée » en 2012. ( + )

Par téléphone:

418 648-1242

Par courriel:

acces@transportsviables.org

Sur les réseaux sociaux:

En personne ou par la poste:

Accès transports viables
870, avenue de Salaberry, bur. 307
Québec (Québec)
G1R 2T9
X
X