/
atv_logo
banner_top2 blogue_onglet

facebooktwitterrss-32x32

Mission d'Accès transports viables

Des choix individuels et collectifs s'imposent en matière de mobilité durable. Il est nécessaire de sensibiliser la population et les décideurs de la région métropolitaine de Québec.

C'est pourquoi Accès transports viables, le regroupement des utilisateurs et utilisatrices des transports collectifs et actifs du Québec métropolitain, défend les droits des utilisateurs des transports collectifs et actifs et fait la promotion des transports viables.

» En savoir plus

Les usagers du RTC sont-ils gagnants avec la carte OPUS?

L’implantation de la carte OPUS se poursuit au RTC et c’est maintenant les billets qui pourront y être encodés comme on peut le voir sur cette page du RTC:

opus-150x150

Cela coïncide aussi avec un changement de cap au niveau de l’acceptation des correspondances. Les chauffeurs n’acceptent dorénavant plus les correspondances émises sur un même parcours. Cette mesure est perçue par plusieurs utilisateurs comme un moyen de faire payer davantage la clientèle et cause de la frustration. Il semble que ce changement de procédure soit dû à des problèmes liés à l’implantation d’OPUS. Il est regrettable que les usagers fassent actuellement les frais d’une contrainte technique.

Ce changement de politique à l’égard des correspondances complique également le travail des chauffeurs qui doivent faire face à l’incompréhension du public et expliquer à la clientèle la nouvelle façon de procéder au détriment de leur tâche principale, conduire un autobus. En définitive, cette gestion des correspondances peut être adaptée à d’autres sociétés de transport, mais ne répond pas à la réalité de Québec.

Des changements devraient être apportés au système OPUS pour permettre qu’un titre de transport donne accès à l’ensemble du réseau pour une période de temps donnée sans égard au parcours emprunté. Une telle mesure enverrait le signal à l’usager qu’il profite de la modernisation du système de perception plutôt que d’en subir les impacts négatifs.

Commentaires (1)add comment

Maxime Désy ( 9 juillet 2010)

Il me semble qu’il est grand temps que le RTC cesse de rire des utilisateurs avec toutes ses contraites concernant la correspondance. Pourquoi ne pas faire comme de nombreuses société de transport dans le monde et vendre un billet avec correspondances ilimités (en nombres, en direction et type de parcours) durant une période de 2h? Comme ça l’utilisateur en aurais pour son argent et il n’aurais plus à se questionner quant à savoir si sa correspondance peut être utilisée sur tel ou tel parcours.

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy