Québec, le 20 mars 2019 – Accès transports viables et le Conseil régional de l’environnement de la Capitale-Nationale jugent décevant le budget fédéral déposé hier quant au financement du Réseau structurant de transport en commun de Québec. Selon les deux organisations environnementales, le gouvernement Legault n’a maintenant d’autre choix que de faire preuve de leadership dans son budget qu’il déposera demain.

« Nous sommes déçus de la réponse du gouvernement fédéral. La population de Québec attend une réponse rapide et structurante aux problèmes de congestion qu’elle vit chaque jour avec plus de force. Le Réseau structurant de transport en commun est certainement la solution à privilégier mais le budget déposé hier, bien qu’il offre davantage de marge de manoeuvre budgétaire au gouvernement du Québec, ne constitue pas un engagement clair en faveur du projet de la Ville de Québec », a affirmé Etienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables.

Selon Alexandre Turgeon, directeur général du conseil régional de l’environnement de la Capitale-Nationale, c’est au Premier ministre du Québec de s’assurer que sa capitale nationale ne fasse plus figure de cancre au pays en matière de transport en commun: « Il y a 7 milliards d’argent fédéral disponible pour les infrastructures vertes et le transport en commun du Québec. Or, les projets des municipalités québécoises en attente de financement n’atteignent pas ce montant. La disponibilité financière est donc présente et le gouvernement du Québec doit s’engager sur le Réseau structurant: ne pas le faire reviendrait à en retarder la réalisation. Ce projet a pourtant le potentiel de changer drastiquement et positivement les conditions de mobilité de la région de Québec dès son ouverture en 2026. »

Urgence climatique
Accès transports viables a finalement rappelé que les transports représentent 43% des émissions de gaz à effet de serre du Québec. « En matière environnementale, le Réseau structurant de transport en commun est la meilleure réponse à donner à l’urgence climatique. Ce projet est donc d’intérêt national et ne doit pas être retardé. », a déclaré Monsieur Grandmont.

– 30 –

Source: Accès transports viables

Entrevues:
Etienne Grandmont, directeur général Accès transports viables
Bur: 418-648-1242
Cell: 581-996-8584

Alexandre Turgeon, directeur général CRE Capitale-Nationale
Bur: 418-524-7113
Cell: 418-655-0592