Accès transports viables a dévoilé lundi les réponses données par les principaux partis à l’élection municipale de Québec à un questionnaire portant sur la mobilité durable. Selon une grille d’analyse développée par l’organisation de promotion des transports collectifs et actifs, Démocratie Québec est le parti qui remporte le plus de points, suivi de près par Équipe Labeaume. Québec 21 ferme la marche, loin derrière les deux autres partis.

« Le transport a été le thème central de la présente campagne électorale et les différents partis ont proposé une kyrielle de mesures. L’exercice nous a permis de connaître l’ensemble des engagements des principaux partis, de les analyser sous les angles économique, environnemental et social, et de les partager avec les électeurs et électrices de Québec », a expliqué Etienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables.

Faits saillants pour chacun des partis

Démocratie Québec
Démocratie Québec est le parti qui récolte le plus haut pointage, avec 50 points, d’abord parce qu’elle propose un projet de transport en commun structurant. La formation politique se démarque aussi par son engagement à vouloir adopter une vision des déplacements piétons, ainsi qu’en raison de sa proposition de subventionner l’achat de vélos électriques. La formation gagne finalement des points grâce à ses engagements à ne pas dézoner les terres des Soeurs de la Charité et à mettre en place un moratoire sur les élargissements d’autoroutes situées sur le territoire de la Ville de Québec.

Démocratie Québec a perdu des points en raison de son refus de réduire ou de tarifer l’offre de stationnement près des pôles de destination et de son abstention à envisager la conversion en boulevard de certains tronçons d’autoroutes (Charest à l’est de Robert-Bourassa et Robert-Bourassa sur le Plateau de Sainte-Foy).

Équipe Labeaume
Équipe Labeaume remporte 46 points, seulement 4 de moins que Démocratie Québec. Le parti a gagné plusieurs points en raison de diverses mesures déjà en place que le parti entend poursuivre, comme les places éphémères et permanentes, la relance du plan directeur du réseau cyclable, le déploiement de l’approche des Rues conviviales et la protection des prises d’eau potables du Lac Saint-Charles.

Parmi les engagements qui lui permettent de remporter des points, notons la volonté de mettre en place un réseau de transport en commun structurant, d’augmenter la part municipale dans le budget du RTC et d’organiser un forum sur la sécurité routière.

La mise en place du nouveau système de gestion des feux de circulation lui fait gagner des points en ce qui concerne le transport en commun, mais n’en donne pas du côté de la mobilité active, les temps d’attentes supplémentaires pour les piétons étant toujours suspectés. Le parti perd des points à cause de son refus d’augmenter les budgets destinés à la réalisation de la Vision vélo et l’apparent non-intérêt à développer un plan directeur des déplacements piétons.

Québec 21
Les mesures proposées par Québec 21 ne parviennent pas à lui faire gagner la moitié des points obtenus par chacun des deux autres partis. Le parti perd des points à cause de propositions telles que de rendre les parcours plus sinueux et plus longs, d’augmenter le nombre d’arrêts transport en commun et de créer des navettes à 1$.

Le parti gagne des points grâce à ses propositions d’aménagements destinés aux cyclistes, notamment des sas vélo à diverses intersections. Il s’agit également du seul parti qui s’engage à faire des représentations auprès du ministère des Transports pour que soit intégrée la notion d’usagers vulnérables dans le code de la sécurité routière.

Invitation à voter
Finalement, Accès transports viables a invité les citoyens et citoyennes de Québec à voter le 5 novembre prochain: « Le gouvernement municipal joue un rôle de premier plan dans l’amélioration de la qualité de vie des gens. La démocratie ne se résume pas qu’à voter tous les quatre ans, mais il s’agit d’un exercice qui aura une incidence sur la mobilité durable pour la Ville de Québec », a conclu Etienne Grandmont.

– 30 –

Source: Accès transports viables
Entrevues: Etienne Grandmont, directeur général
Bureau: 418-648-1242

Annexes: