Québec, le 13 mai 2016 – Accès transports viables salue la décision du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, Monsieur Jacques Daoust, de modifier le code de la sécurité routière (CSR) afin de protéger les cyclistes.

Pour Etienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables, ce geste fort, posé au début de la saison cyclable, ne pouvait pas tomber à un meilleur moment: « Ces modifications au CSR devront être accompagnées de campagnes de communication et de sensibilisation, mais le ministre Daoust envoi un signal clair à la population quant à sa vision d’un partage de la route au bénéfice de l’ensemble de ses usagers. »

Rappelons que les modifications apportées au CSR imposeront dorénavant une distance minimale de 1,0 m sur les routes à 50 km/h et moins et de 1,5 m sur les routes à plus de 50 km/h pour le dépassement d’un cycliste par un véhicule motorisé, et feront passer les amendes en cas d’emportièrage à un maximum de 300$.

Le travail n’est pas terminé
Accès transports viables tient à rappeler que la refonte complète du CSR est toujours attendue. « L’arbre ne doit pas cacher la forêt. Nous attendons toujours que soit déposé un projet de loi à l’automne prochain en vue de moderniser le CSR. Ce projet global permettra de contribuer à l’augmentation de la sécurité des usagers vulnérables, à savoir les cyclistes et les piétons», a conclu Monsieur Grandmont.

– 30 –

Source: Accès transports viables
Entrevues: Etienne Grandmont, directeur général
Bur: 418-648-1242