Accès transports viables a déposé hier son mémoire dans le cadre de la consultation sur la modernisation du Code de la sécurité routière en vue d’améliorer la sécurité des cyclistes et le partage de la route avec les autres usagers.

La mise sur pied de cette consultation par le ministre des Transports du Québec est une réponse aux accidents de la route ayant entrainé la mort de cyclistes au début de l’été et se veut une opportunité de mettre à jour un Code de la sécurité routière qui ne répond plus à la nouvelle réalité imposée par l’augmentation du nombre de véhicules motorisés et de cyclistes sur nos routes. Le Code a en effet été écrit à une époque où le cyclisme n’était pas aussi présent et valorisé qu’aujourd’hui.

Le mémoire d’Accès transports viables porte sur deux principes principaux, à savoir:

  • la protection des usagers de la route les plus vulnérables par l’introduction du principe de prudence;
  • l’augmentation importante de la part modale du cyclisme utilitaire.

C’est dans cet esprit qu’est proposée l’introduction d’un Code de la rue, inspiré de ceux mis en place en Belgique et en France. Le Code de la rue a pour objectif de donner à la mobilité urbaine une autre dimension: sécurisée, apaisée et durable.

De nombreuses autres propositions au Code de la sécurité routière sont également proposées, notamment en ce qui concerne les sanctions, le dépassement d’un cycliste, l’emportièrage, l’Idaho stopet le virage à droite au feu rouge. Nous vous invitons par ailleurs à consulter le mémoire d’Accès transports viables.