Québec, le 22 octobre 2013 – Accès transports viables, le Regroupement des utilisateurs et utilisatrices des transports collectifs et actifs du Québec métropolitain, rappelle aux candidats à la mairie des villes de Québec et de Lévis qu’ils ont jusqu’au 24 octobre pour lui faire parvenir leur vision de la mobilité durable.

Identifiés comme un des enjeux majeurs des présentes campagnes à Québec et Lévis, les transports ont une influence très grande sur l’économie, l’environnement et notre santé. « Les problèmes, comme la congestion routière, sont visibles et faciles à identifier, mais tous n’ont pas les mêmes solutions à proposer. Les électeurs de Québec et de Lévis ont le droit de savoir avec clarté ce que leur proposent les différents candidats sur un des enjeux qui touche le plus à leur qualité de vie,» affirme Etienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables.

Les principaux candidats à la mairie des villes de Québec et de Lévis ont donc reçu, dès le début du mois d’octobre, un questionnaire visant à connaitre leurs engagements en ce qui a trait à la mobilité durable. Plus précisément, le questionnaire porte sur les questions suivantes:

  • le déploiement et le financement du transport en commun;
  • le projet de tramway;
  • le développement du réseau cyclable;
  • le confort et la sécurité des piétons;
  • la réduction de la congestion.

Pour permettre aux électeurs des deux plus grandes villes de la région métropolitaine de Québec de comparer les intentions des candidats à la mairie, Accès transports viables divulguera les réponses des candidats, leurs engagements pris tout au long de la campagne de même que l’analyse qui en sera faite le 30 octobre prochain.