Nous avons récemment pris position dans les médias sur les importantes augmentations des tarifs de la traverse entre Québec et Lévis. En effet, le laissez-passer mensuel pour piétons et cyclistes passait, à compter du 1er avril, de 27,50$ à 32,00$. Une hausse de 16% qui s’ajoute à plusieurs autres augmentations dans les dernières années, puisque le même titre de transport coûtait 20,00$ il y a trois ans, une augmentation de 60% depuis 2010. Accès transports viables juge exagérées ces augmentations, celles-ci dépassant largement l’indice des prix à la consommation, estimé à 2,38% pour 2013.

Les usagers de la traverse contribuent à désengorger les ponts et participent à la fluidité de la circulation dans la région métropolitaine de Québec. Selon nous, il faudrait plutôt s’assurer que cette clientèle demeure fidèle et voir à l’augmentation de l’achalandage piéton et cycliste sur la traverse afin de trouver de nouveaux revenus. Des hausses de tarifs aussi importantes envoient un message qui va à l’encontre de cette orientation et risquent de décourager de nombreux usagers potentiels.  

Manque de transparence
Accès transports viables considère par ailleurs que la Société des traversiers du Québec (STQ) a manqué de transparence en dévoilant les hausses le jour de leur entrée en vigueur. Dans le but d’améliorer ses communications avec les usagers de la traverse, la STQ gagnerait à dévoiler à l’avance ses hausses de tarification, à l’instar du Réseau de transport de la Capitale et de la Société de transport de Lévis qui annoncent plusieurs mois à l’avance les modifications à leur grille tarifaire.

Une tarification arrimée à celle des services d’autobus
Parallèlement, nous profitons de ce billet pour rappeler que nous souhaitons toujours voir la STQ arrimer davantage son système de tarification avec les réseaux de transport de Lévis et de Québec. Il est en effet toujours impossible d’utiliser une correspondance pour traverser le Fleuve avec un billet simple d’autobus.