Accès transports viables a déposé, le 17 janvier, un mémoire dans le cadre de la consultation publique portant sur le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du secteur D’Estimauville.

Notre organisme se réjouit de voir le secteur D’Estimauville faire l’objet d’une planification aussi intégrée et intéressante. Ce secteur a, depuis trop longtemps, été laissé à l’abandon et se doit, de par sa position stratégique, d’être mis en valeur. La présence d’importants pôles récréotouristiques (le domaine de Maizerets, la baie de Beauport, le corridor du Littoral), la très bonne desserte du Réseau de Transport de la Capitale (Métrobus, services express et bus réguliers) et la mise en place du futur tramway, son emplacement stratégique à l’entrée de la Ville, l’implantation éventuelle du nouvel écoquartier et l’abondance de terrains vacants en font un secteur avec un potentiel énorme quant à la possibilité d’y réaliser un milieu de vie durable et attractif.

Cependant, pour que ce Programme particulier d’urbanisme s’inscrive dans la poursuite des orientations du Plan de mobilité durable de la Ville de Québec, Accès transports viables a quelques recommandations, notamment en ce qui a trait au stationnement et à la présence automobile en général, à la place qui sera faite aux transports actifs, et à la forme que prendra le développement de ce «nouveau quartier» dont le développement se fera autour du nouveau pôle intermodal.

L’opportunité de développement qu’offre le secteur D’Estimauville requière la plus haute attention et les standards les plus élevés en terme de mobilité, d’urbanisme et de qualité de vie. La Ville de Québec a la chance de pouvoir développer un secteur urbain presque vierge, une page blanche sur laquelle un brouillon ne pourrait être envisagé.