La présentation des données sommaires faites aujourd’hui par l’administration municipale concernant le programme triennal d’immobilisations 2013-2014-2015 laisse croire à une forte baisse en investissements pour le transport en commun en comparaison des montants prévus dans le programme triennal précédent.

En effet, dans le document présenté aujourd’hui, on constate que 220M $ sont prévus en investissement sur trois ans, alors que 360M$ étaient prévus dans le programme triennal précédant pour la même période de temps.

Plusieurs raisons peuvent expliquer une telle baisse et nous attendrons de connaître plus en détails celles-ci avant de poser nos conclusions. Cependant, dans un tel contexte, Accès transports viables s’interroge sur les possiblités réelles de la Ville d’atteindre les objectifs du Plan de mobilité durable, alors que les retards et les décisions contradictoires se multiplient. À ce sujet, voir le communiqué de notre sortie du 8 novembre dernier : « Plan de mobilité durable après un an : toujours une priorité pour la Ville de Québec ? ».